TOUT SAVOIR SUR L’IONOGRAMME SANGUIN


L’ionogramme sanguin est le dosage dans le sang des ions ou électrolytes : sodium (Na+), potassium (K+), chlore (Cl-), parfois associés aux bicarbonates (HCO3-), dans le plasma ou le sérum. L’étude de ces ions renseigne sur l’équilibre hydro-électrolytique de l’organisme c’est-à-dire l’équilibre entre les différents ions dans le plasma, permettant notamment une bonne hydratation de l’organisme. Cet équilibre est physiologiquement assuré par le rein, mais aussi par la peau, la respiration et le système digestif. Il peut être perturbé dans différentes circonstances, notamment en cas de diarrhée ou de vomissements importants, de maladie rénale ou respiratoire à l’origine de troubles acido-basiques et en cas de troubles de l’hydratation. Il est donc utile dans toutes ces situations et est très souvent prescrit, dans le cadre d’un bilan de routine.

Interprétation globale

Les variations des taux sanguins de ces différents ions renseignent sur l’état d’hydratation d’un individu et sur le bon fonctionnement du rein, des systèmes digestifs et respiratoires. Elles mettent en évidence les déséquilibres acido-basiques et hydro-électrolytiques rencontrés au cours de différentes maladies, aident à en préciser l’origine et permettent le suivi des traitements visant à les corriger.

Précautions à prendre avant le prélèvement

Il est préférable d’être à jeun avant le prélèvement, mais ce n’est pas obligatoire. Penser à signaler d’éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent modifier l’ionogramme (traitement pour l’hypertension artérielle ou le coeur, traitements corticoïdes, laxatifs…).

 

Quelles analyses faire ?

 

  1. Sodium (Na+) – Prélèvement par prise de sang veineux

C’est le principal cation extracellulaire (présent dans le plasma), correspondant au « sel sanguin ». Il permet le maintien de la pression osmotique, de l’équilibre acido-basique et est l’un des facteurs les plus importants de l’hydratation cellulaire, car l’eau suit le sodium. L’organisme maintient son taux sanguin à un niveau constant, grâce à son élimination urinaire (le sodium peut aussi être dosé dans les urines). Comme il entraîne une rétention d’eau, son absorption doit souvent être réduite (régime « sans sel »), en particulier en cas d’hypertension artérielle et d’insuffisance cardiaque.

A l’inverse, une diminution de la concentration en sodium dans le sang (hyponatrémie) traduit un excès d’eau ou une perte de sel en cas de diarrhées, de vomissements importants ou de traitement diurétique en excès. Elle peut être responsable de contractions musculaires, voire, lorsqu’elle est importante, de convulsions, d’une confusion, d’un coma.

 

  1. Potassium (K+) – Prélèvement par prise de sang veineux

Le potassium joue un rôle essentiel dans l’organisme et sa concentration dans le sang est étroitement régulée.

Une hyperkaliémie (augmentation du potassium sanguin) peut survenir chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance rénale, d’insuffisance surrénalienne, chez les diabétiques, en particulier sous traitement médicamenteux. C’est pourquoi le potassium est très souvent surveillé chez les personnes qui prennent des traitements anti-hypertenseurs, des médicaments contre l’insuffisance cardiaque, certains anti-diabétiques, l’héparine (un anticoagulant) et bien sûr, du potassium en comprimés (Diffu-K®, Kaleorid). Une hyperkaliémie peut être responsable de tremblements, d’une faiblesse musculaire, de nausées, de vomissements et surtout, de troubles cardiaques potentiellement sévères.

A l’inverse, une hypokaliémie peut entraîner des picotements au bout des doigts, des crampes musculaires, une fatigue, une soif importante, des nausées et des troubles cardiaques. Elle peut être induite par la prise de diurétiques, de corticoïdes ou de laxatifs.

Les hyper et hypokaliémies sévères peuvent nécessiter une hospitalisation.

 

  1. Chlore (Cl-) – Prélèvement par prise de sang veineux

C’est un anion essentiel au maintien de l’équilibre acido-basique avec les bicarbonates (HCO3-). Ses variations dans le sang suivent celles de la natrémie (sodium dans le sang), en particulier au cours des troubles de l’équilibre acido-basique (troubles respiratoires ou métaboliques).

Un excès de chlore dans le sang reflète souvent une déshydratation (voir « sodium ») et peut se voir en cas de fièvre ; normalement, le chlore en excès est éliminé dans les urines.

Une diminution du chlore sanguin peut se rencontrer en cas de vomissements ou de diarrhées, de transpiration importante ou d’insuffisance rénale.

 

  1. Paramètre complémentaire – Prélèvement par prise de sang veineux

Bicarbonates (HCO3-) ou réserve alcaline

Les bicarbonates constituent le principal système tampon de l’organisme, assurant au sang un pH stable, compris entre 7,35 et 7,45. Une diminution des bicarbonates, responsable d’une acidose, peut survenir en cas d’insuffisance rénale, d’état de choc, de jeûne prolongé ou en cas d’intoxication à certains médicaments (comme l’aspirine) ou produits chimiques (éthylène glycol, dans les « antigels »). Une augmentation des bicarbonates sanguins, responsables d’une alcalose, peut s’observer en cas de maladie respiratoire chronique    , de diarrhées ou de vomissements prolongés.

 

 

Glossaire

Acidose/Alcalose : pH sanguin trop acide ou trop alcalin.

Equilibre acido-basique : permet le maintien du pH sanguin à un niveau stable.

Ion : atome ou molécule chargée électriquement par la perte (cation) ou le gain (anion) d’un électron. Les sels minéraux et les protéines solubles sont présents à l’état d’ion dans l’organisme.

Plasma/sérum : liquide dans lequel baignent les cellules du sang. Il contient des sels minéraux, des protéines, du glucose, des lipides (cholestérol…), des ions, des vitamines, divers acides organiques… Le plasma est le surnageant obtenu après centrifugation du sang recueilli dans un tube avec anticoagulant ; le sérum est le surnageant obtenu après coagulation puis centrifugation du sang recueilli dans un tube « sec » c’est-à-dire sans anticoagulant.

Pression osmotique : pression dans les vaisseaux sanguins.


Mois de sensibilisation à l’infertilité
Qu'est ce que l'infertilité ?   L'infertilité est une affection du système reproducteur masculin ou féminin définie par l’impossibilité d’aboutir à ...
L’envers du décor des tests pcr avec Ludovik B
Découvrez l'envers du décor des #tests RT #PCR Covid-19. Nous avons ouvert les portes du Centre de #dépistage du 19ème arrondissement et de notre plateau ...
Laboratoires LCV
Nous avons le plaisir de vous annoncer que le Groupe Bioclinic poursuit son développement avec l'acquisition du groupe LCV, réseau de 9 laboratoires de ...