Septicémie néonatale en région parisienne : une étude populationnelle de 2019 à 2021


Le sepsis néonatal précoce a une faible incidence dans les pays développés mais a des conséquences potentiellement graves. Le taux de mortalité varie avec le terme de l’accouchement variant de 2 à 3% pour les nouveaux nés à terme à plus de 20% pour les prématurés. Les causes de septicémie néonatales sont principalement dues à 2 bactéries : Streptocoque du groupe B et Escherichia coli.

En France, le laboratoire d’analyse médicale a un rôle primordial dans la prévention des infections néonatales précoces grâce au dépistage anténatal du Streptocoque du groupe B. Le Groupe Bioclinic et son service de microbiologie ont participé à une étude prospective sur ce sujet de 2019 à 2021 dans 81 maternités.

Les résultats encouragent l’utilisation d’un test de dépistage sensible au Syndrome de Guillain-Barré (GBS) par PCR, ainsi qu’une surveillance étroite de la résistance aux aminoglycosides d’E. coli est essentielle pour adapter le traitement antibiotique chez les nourrissons présentant une suspicion de septicémie. Le résultat du dépistage conduira ou non à une antibiothérapie per partum adaptée pour prévenir les infections néonatales précoces.

Pour en savoir plus : cliquez ici


L’envers du décor des tests pcr avec Ludovik B
Découvrez l'envers du décor des #tests RT #PCR Covid-19. Nous avons ouvert les portes du Centre de #dépistage du 19ème arrondissement et de notre plateau ...
Information CORONAVIRUS – COVID-19
Le groupe Bioclinic est en mesure de vous proposer dès à présent les tests sérologiques identifiant une immunisation au ...
Mois de sensibilisation à l’infertilité
Qu'est ce que l'infertilité ?   L'infertilité est une affection du système reproducteur masculin ou féminin définie par l’impossibilité d’aboutir à ...