24/11/13

La bronchiolite est de retour

Les premiers froids sont là, la bronchiolite aussi. Cette infection virale qui touche les jeunes enfants est très contagieuse. Rappel des bons gestes pour s'en protéger.

Le nombre de recours aux services d'urgence hospitaliers pour bronchiolite du nourrisson est de nouveau en augmentation, après un léger recul observé pendant les vacances de la Toussaint, peut-on lire dans le dernier bulletin de l'Institut de veille sanitaire (InVS). La bronchiolite, qui touche chaque année près de 30 % des enfants de moins de deux ans selon l'InVS, est la plupart du temps causée par le virus respiratoire syncytial (VRS). Un virus qui se transmet par la salive et les sécrétions ou par contact avec une personne malade. 
Tout commence généralement par un simple rhume et une toux. L'enfant éprouve ensuite des difficultés pour respirer, mais aussi pour boire et s'alimenter. Des sifflements caractéristiques et relativement impressionnants accompagnent la gêne respiratoire. Bénigne, la bronchiolite se soigne le plus souvent très bien. Les complications, bien que rares, peuvent néanmoins être graves, surtout chez les enfants de moins de trois mois ou souffrant de pathologies cardiaques ou respiratoires."

Rappel des gestes de prévention de la bronchiolite 

  • se laver les mains à l'eau et au savon pendant au moins 30 secondes et de manière répétée tout au long de la journée (après s'être mouché, avant de s'occuper de bébé, après avoir pris des transports en communs, etc.). 
  • aérer quotidiennement la chambre des enfants et la maintienir à une température de 19°C.
  • porter un masque chirurgical en cas de rhume pour les parents de nourrissons.
  • éviter de "promener" les bébés dans les lieux publics fréquentés, surtout avant 6 mois.
  • ne pas exposer les bébés aux environnements enfumés.

 
Pour en savoir plus sur la bronchiolite, télécharger le guide "La bronchiolite", édité par l'Inpes
 
Journal des Femmes - 21/11/2013